Gouvernance d'entreprise

Le système et les règles de gouvernance d'entreprise
Le terme Gouvernance d”entreprise désigne le système et les règles qui régissent la gestion et l’administration des entreprises.
Lors de l’élaboration de son système de gouvernance d’entreprise, Eni a accordé la priorité aux principes d’intégrité et de transparence. Le système est également structuré conformément aux réglementations générales et spécifiques applicables ainsi qu’aux statuts et au Code éthique de l’entreprise, et aux recommandations définies par le Code de gouvernance d’entreprise des sociétés cotées adopté par Eni, ainsi qu’aux règles internes et bonnes pratiques du secteur.

Eni est une entreprise publique cotée sur les marchés réglementés de Milan et New York. L’entreprise est dotée d’un système d’administration et de contrôle traditionnel dans lequel la gestion est de la responsabilité du Conseil d’administration, tandis que les fonctions de contrôle sont dévolues au Collège des commissaires aux comptes. Les comptes de l’entreprise font également l’objet d’un audit indépendant par une entreprise d’audit accréditée.

L’Assemblée des actionnaires est le forum qui permet aux propriétaires de l’entreprise d’exercer leur responsabilité pour les décisions les plus importantes affectant les activités de l’entreprise. Ces décisions incluent la nomination des organes de l’entreprise, l’approbation des déclarations financières et les amendements aux statuts.

Le Conseil d’administration a délégué une partie de ses pouvoirs de gestion au Président Directeur Général et formé quatre comités internes chargés de lui fournir des conseils et recommandations dans des domaines spécifiques.

Le Président Directeur Général et le Président du Conseil d’administration ont des rôles distincts; tous deux représentent l’entreprise.

Eni est soumis aux règles générales régissant les entreprises cotées en bourse ainsi qu’à des réglementations spéciales portant sur ses activités.

Étant donné que le Ministère italien de l’économie et des finances dispose de la majorité relative des actions de l’entreprise, la gestion financière de l’entreprise est également contrôlée par la Cour des comptes italienne (Corte dei conti) et soumise à des dispositions spéciales.

L’entreprise est également soumise aux pouvoirs extraordinaires et aux limites de participation de l’État, bien que ces pouvoirs extraordinaires ne soient pas directement liés au rôle d’actionnaire du Ministère.

Les Statuts incorporent pleinement l’ensemble des dispositions mentionnées ci-dessus, tandis que le Code de gouvernance de l’entreprise adopté par Eni décrit le système de gouvernance mis en place par l’entreprise. Un Rapport de gouvernance annuel fournit des informations détaillées sur le système de gouvernance de l’entreprise et sa structure d’actionnariat.

En savoir plus (en anglais seulement)

 

Documents téléchargeables


Dernière mise à jour le 14/04/14